: Материалы  : Библиотека : Суворов : Кавалергарды :

Адъютант!

: Военнопленные 1812-15 : Сыск : Курьер : Форум

Богданович М.И.

Походы Суворова в Италии и Швейцарии.

Публикуется по изданию: Богданович М.И. Походы Суворова в Италии и Швейцарии. СПб, 1846.
 

Приложение №8. Письмо Суворова к эрцгерцогу Карлу (извлечено из рукописи: Précis de la Campagne de Souvorqff en Suisse, par le Comte de Vénanson).

 

J'ai quitté l'Italie plus tôt que je ne l'aurais du, mais je me conformais à un plan général, que j'avais adopté de confiance plus tôt que de conviction, Je combine ma marche en Suisse, j'en envoyé L'itineraire, je passe le St. [214] Gothard el je franchis tous les obstacles qui s'opposaient à mon passage, j'arrive au jour indiqué à l'endroit, où l'on devait se reunir à moi, et tout me manque à la fois. Au lieu de trouver une armée en bon ordre et dans une position avantageuse, je ne trouve point d'armée. La position de Zurich qui devait être défendue par 60 mille Autrichiens, avait été abandonnée à 20 m. Russes; oh laisse cette armée manquer de vivres. Hotze se laisse prendre; Korsakoff se fait battre; les Français restent maîtres de la Suisse, et je me vois seul avec mon corps de troupes, sans artillerie, sans vivres et sans munitions, obligé de me retirer chez les Grisons pour rejoindre des troupes en deroute. On n'a rien fait de ce qn'on m'avait promis.
Un vieux soldat comme moi peut être joué une fois, mais il y aurait trop de sottise à l'être deux fois; je ne puis entrer dans un plan d'opérations, dont je ne vois sortir aucun avantage. J'ai envoyé un courrier à Péters-bourg; je laisserai reposer mon armée et je ne ferai rien sans les ordres de mon Souverain.

 

 

 


Назад

Вперед!
В начало раздела




© 2003-2019 Адъютант! При использовании представленных здесь материалов ссылка на источник обязательна.

Яндекс.Метрика Рейтинг@Mail.ru